Pôle de compétences disciplinaires STMS

Enseignement de STSS et jeux sérieux exemple du « Serious Game Iris & Co »

Des outils numériques aux services des enseignements de Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales (= STSS) - article n°3.

Il est difficile de se mettre dans la peau d’un malvoyant. Pour certains, vivre avec ce handicap n’est pas si insurmontable. Cependant, il n’en reste pas moins un défi, notamment dans le milieu professionnel.
De même, il n’est pas toujours simple de se représenter le fonctionnement d’un hôpital (parcours de soin).

1. Pour sensibiliser aux difficultés rencontrées par les malvoyants au quotidien, la Fondation hospitalière Sainte-Marie (FHSM), a créé un jeux sérieux ou serious game : Iris & Co.

Pour y accéder : Sérious Game Iris & Co.

2. Pour identifier un parcours de soin dans un hôpital. Un jeu sérieux simple et ludique
http://www.ludomedic.com/

mais

Qu’est-ce qu’un jeu sérieux (ou serious game en anglais) ?

Il s’agit de logiciels qui combinent des objectifs précis, réfléchis et utilitaires dits « sérieux » avec une approche ludique. Il ne s’agit pas seulement d’outils de formation ou d’apprentissage mais aussi de communication, d’éducation ou d’information et d’une façon générale de « Tout type de jeu dont la finalité est autre que le simple divertissement » où le plaisir devient un moyen et non une fin [1].
Il existe plusieurs types de jeux sérieux :
Jeux sérieux à messages dont l’objectif est de transmettre un message qu’il soit à visée éducative (edugame), publicitaire (advergame), ou les deux à la fois (edumarketgame)
Jeux sérieux d’entrainement dont l’objectif est d’améliorer les qualités cognitives ou motrices du joueur.
Jeux de simulation dont l’objectif consiste à faire exercer, par le joueur, une tâche spécifique ou d’éprouver un phénomène réel reproduit dans un univers virtuel.

L’usage d’un jeu sérieux en classe s’accompagne d’une démarche pédagogique qui implique :
• une préparation avec les élèves, en amont de la séance consacrée à l’usage du jeu ;
• un accompagnement des élèves pendant la pratique de ce dernier à l’aide d’un support et d’un questionnement ainsi que des temps de régulation et d’échanges ;
• une tâche de reformulation impliquant un effort d’évocation de la part de l’élève à l’issue du jeu.

Outre l’exemple précédent utilisable dans le cadre de l’enseignement de STSS (thème du "handicap" en enseignement d’exploration santé et social), voici un autre jeu sérieux développé par le ministère du travail sur le fonctionnement d’une entreprise avec une partie sur les risques liés au travail et la sécurité.

Pour y accéder, cliquer ici ou recopier le lien suivant :

http://www.travailler-mieux.gouv.fr/entreprise_virtuelle/wrapper_standalone/

une vidéo explicitant les intérêts des jeux sérieux :

https://www.canal-u.tv/video/eduscol/journee_d_etude_ehess_menesr_intervention_d_olivier_caira_la_place_des_jeux_ludo_educatifs_dans_la_cite.18146

Source

Bon jeu !

Notes

[1(D’après Chen et Michel, cités par D. Djaouti, Argos n°49, juillet 2012, p.8)

Partager